fbpx

Les batteries de moto

Une batterie de moto est beaucoup plus sensible au froid et aux longues immobilisations hivernales car une batterie moto est plus petite que celle des véhicules à 4 roues et possède de ce fait, une capacité d’énergie plus faible. Et pour garder une batterie durablement, il faut éviter de laisser une batterie complètement à plat pour éviter de la détériorer définitivement !

Comme pour les véhicules à 4 roues, la consommation des motos a augmenté avec l’électronique embarquée qui demandent de plus en plus d’énergie au fil des évolutions techniques et tout s’active alors que le moteur n’a pas encore démarré ! Sans compter l’alarme électronique qui fonctionne en continue même sans moteur.

Sur une moto récente, une fois le contact mis, l’article de loi R416-17 a imposé par exemple l’allumage des phares automatiquement, et certaines motos possèdent des poignées chauffantes ce qui augmente rapidement la consommation, surtout si cela est activé avant le démarrage du moteur.

Vous allez enfin découvrir les différences entre les batteries où l’on refait le niveau, les batteries sans entretien, et les batteries Lithium qui équipent de plus en plus de moto.

Les batteries de moto avec les parois transparentes

Les batteries avec les parois transparentes sont pourvues de marqueurs minimum et maximum, où le liquide doit être proche du niveau maximum pour bénéficier des pleines performances de la batterie.

Il s’agit de la batterie la plus commune et facilement identifiable avec, en plus de ses côtés transparents, elle possède un tuyau d’évacuation des gaz sur le côté qui pointe vers le bas.
Cette batterie doit absolument être positionnée avec les bornes vers le haut pour ne pas fuir !

Une batterie avec des bords transparents

Lors de l’achat, il faut remplir la batterie avec de l’acide (attention, il est rarement fourni lors de l’achat de la batterie, donc pensez à bien vérifier à ce moment), patienter 45 minutes avant de remettre les bouchons, puis mettre la batterie en charge.

Ces batteries sont les plus économiques en prix d’achat, néanmoins, elles doivent être maintenues chargées sous peine d’être rapidement à remplacer car irrécupérable (à test avec un chargeur autonome voir s’il peut la récupérer).

Si votre niveau est trop bas, il faut :

  • bien positionner la moto sur un sol plat
  • couper le contact et retirer la clé pour éviter tout risque
  • vérifier que les bouchons sont accessibles sinon il faut sortir la batterie de son emplacement
  • ôter les bouchons délicatement pour ne pas secouer la batterie et faire sortir du liquide
  • mettre de l’eau distillée (déminéralisée et surtout pas de l’eau du robinet trop riche en minéraux) jusqu’à atteindre le niveau maximum
  • bonus : c’est l’occasion de recharger la batterie

Les batteries de moto sans entretien (avec les bords noirs opaques)

Ces batteries sont massivement vendues dans les motos récentes et la principale différence est, une fois les bouchons fermés, ils sont scellés « à vie » et vous n’avez pas besoin d’y toucher par la suite.

Attention, comme les batteries avec les parois transparentes, les batteries sans entretien sont vendues non chargées !

Lors de l’achat de ce type de batterie, voici les éléments fournis :

  • la batterie vide de tout liquide
  • les pipettes de remplissage prèremplies
  • les bouchons qui scelleront définitivement la batterie

Une batterie YUASA sans entretien

La première étape consiste à mettre des gants, puis d’aligner les pipettes remplies d’acide avec les trous pour remplir ainsi la batterie de son précieux liquide.

Des pipettes de remplissage pour une batterie sans entretien

Pas besoin de faire le niveau, la quantité idéale est définie par le fabricant, il faut tout simplement bien tout mettre dans la batterie, et le plus dur est réalisé !

La batterie, avec les bouchons scellés définitivement, vont garantir l’étanchéité complète.
Puisque les bords sont opaques (de couleur noire), il n’est de toute façon pas possible de faire le niveau et cela est tout à fait normal car prévu par le fabricant.
Néanmoins, elle s’utilise uniquement avec les bornes vers le haut.

Une fois cette étape réalisée, vous devez charger votre batterie de moto avec un chargeur de type :

  • standard avec lequel il faut définir la durée en heure de la recharge et de ne pas dépasser cette valeur pour ne PS surcharger la batterie et donc l’endommager
  • intelligent qui permet de le laisser brancher dans vérifier la durée de charge, l’appareil est complètement autonome

Votre batterie sans entretien est maintenant prête et rechargée, il ne reste plus qu’à la brancher sur votre moto en connectant la cosse rouge (+) puis la noire (-), enfin, appuyer sur le démarreur et savourez !

Les batteries au gel

Elles sont sans entretien, vendues prêtes à l’emploi et donc déjà chargées.

C’est le type de batterie au plomb la plus évoluée avec un gel qui remplace l’acide traditionnel et permet à la batterie de fonctionner dans n’importe quelle position car elle est totalement étanche.
Pour des motos tout-terrain, c’est une batterie performante qui ne craint pas les multiples secousses.

Lors de l’achat, n’hésitez pas à demander au vendeur de sortir son voltmètre pour valider que la batterie soit bien chargée.

Batterie à l’acide ou au batterie au gel ?

Si votre moto roule peu, la batterie au gel résiste mieux à l’hivernage prolongée (ce que l’on nomme les décharges profondes).

Et la batterie au gel peut fonctionner dans tous les sens ce qui peut vous intéresser suivant l’emplacement de la batterie dans votre moto ou scooter.

Les batteries de moto Lithium-Ion

Utilisées depuis plusieurs années sur les motos haut de gamme ou sur des motos de pistes, les batteries au Lithium ont envahi le marché depuis plusieurs années.

Leur prix est plus élevé que les batteries au plomb standard, en revanche, leur endurance est extraordinaire, il est possible de démarrer plusieurs fois par jour en ville sans craindre la panne et il n’y a presque pas d’usure c’est à dire de perte lorsqu’on n’utilise pas son deux roues. D’après le fabricant Skyrich la batterie Lithium ne perd pas d’énergie jusqu’à 3 mois sans démarrage, rien à voir avec les batteries classiques !

Comme le confirme MotoBlouz qui distribue la marque Skyrich, il n’y a aucun risque d’explosion comme on peut le lire à tort sur Internet. Cela s’est produit à de très rares occasions sur des batteries (voir à partir d’un lot d’accus) bas de gamme dont leur utilisation a été souvent détournée en « batterie de moto ».

De plus sur les batteries Lithium-ion, aucun risque d’acide qui coule il n’y a plus de liquide !

Une batterie Lithium-Ion Skyrich

Pour le moment, ces batteries ne sont pas encore un standard mais le deviendront sûrement dans les années futures.

Il n’y a donc plus aucun liquide à mettre lors de l’achat, ces batteries sont issues de la même technologie que nos objets utilisés au quotidien dans nos portables, tablettes, et même les voitures électrique, ce qui garantit un procédé de fabrication maîtrisé depuis les années XXX date à laquelle le Lithium-ion est utilisé par le grand public.

Pour les pilotes passionnés de mécanique, certains équipés leur moto de ce type de batterie car le gain de poids est intéressant : 0.8 kg contre 3 kgs avec la batterie d’origine. Un poids divisé par 3, pas mal pour les pilotes sportifs avisés qui recherchent la performance ou le confort a l’utilisation (une moto dédiée à la piste ne démarre pas aussi régulièrement qu’une moto utilisée au quotidien pour se rendre au travail) !

Et le concessionnaire Ducati, à côté de chez moi, remplace les batteries classiques en fin de vie par des batteries Lithium-ion.

Nul doute que dans quelques années, les batteries Lithium-ion enterre les batteries lourdes que l’on connaît !

La seule contrainte est la recharge de ces batteries Lithium qui nécessitent un chargeur adapté car un chargeur classique détruirait les cellules, surtout si celui-ci est autonome et qu’il décide de lancer un désulfatage… la batterie serait détruite !

De plus, la recharge est très rapide en moins de 10 minutes avec le chargeur Lithium, la batterie moto sera rechargée à 90% ce qui vous autorise à démarrer très rapidement.
Incomparable avec une batterie au plomb qui nous fait patienter de nombreuses heures lors d’une recharge lente et durable.

Mon anecdote

Je roulais du côté de Rennes, pour voir des amis, quand le moteur de ma Triumph a eu des ratés et cela s’aggravait quand l’état de la route se dégradait de plus en plus… Je me voyais déjà en panne au bord de la chaussée.

Du bord de la route, je vois un Dafy moto au loin et, m’y rends. Etant en semaine avec peu de clients, l’un des mécaniciens a jeté un oeil. Rapidement, il a regardé sous la selle de ma moto, et c’était le fil rouge de la batterie qui avait du jeu et qui coupait le moteur avec les vibrations en se déconnectant par intermittences !
Sur le coup je n’y avais pas pensé (je me voyais déjà en train de démonter les bougies, le réservoir pour y accéder, etc), j’ai donc remercié très chaleureusement le mécanicien qui m’a permis de continuer ma route.

Le chargeur de batterie

Malgré l’évolution des batteries pour moto, je recommande l’achat d’un chargeur à faible prix, qui vous dépannera rapidement et pourra faire durer votre batterie jusqu’à 10 ans !

Les chargeurs autonomes ne coutent guère plus cher et simplifient tellement la recharge (en pouvant laisser le chargeur branché tout l’hiver sans risque pour la batterie, que je vous les recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *