fbpx

Le liquide de refroidissement


Essentiel pour assurer le bon fonctionnement et la longévité des voitures, le liquide dit de refroidissement a principalement été conçu pour maintenir la température du moteur dans un état constant. En effet, si vous avez une voiture qui est assez ancienne, son moteur aura tendance à surchauffer davantage par rapport à celui d’une voiture neuve. Il est donc impératif de vérifier le niveau de ce liquide de manière régulière et de le purger lorsque cela devient nécessaire.

Tout comme la plupart des liquides de voitures, celui-ci existe en plusieurs types et en plusieurs couleurs. Le choix de celui-ci dépendra donc de votre voiture, mais aussi d’un certain nombre de critères que vous devez prendre en compte.

Différence entre le radiateur d'une voiture et son ventilateur

À quoi sert ce liquide ?

Souvent appelé antigel, ce liquide est principalement utilisé pour réguler la température du moteur de façon à ce qu’elle reste toujours constante. Effectivement, celui-ci a la propriété de ne bouillir qu’à partir de 100 °C, ce qui évite donc au moteur de surchauffer à des températures moindres. D’un autre côté, il doit le nom d’antigel au fait qu’il ne gèle qu’à des températures extrêmement basses. Il s’agit donc d’un liquide qui résiste à la fois au chaud et au froid.

Vous vous demandez comment il fonctionne ? Je vous explique. Tous les moteurs ont tendance à produire énormément d’énergie, sans pour autant avoir la capacité de l’évacuer en totalité. La mission du liquide de refroidissement sera alors d’acheminer cette dernière vers le radiateur qui est placé à l’avant du véhicule, afin de l’éliminer.

Un bdon de liquide de refroidissement Motul G13

Mais ce n’est pas tout. Ce liquide sert également à protéger le moteur des dépôts de calcaire, de l’oxydation et de l’érosion. Il joue donc un rôle primordial dans sa longévité. Pour surveiller son voyant, vous devez déjà savoir à quoi il ressemble. C’est pourquoi, il est important de connaître les logos des liquides de refroidissement.

De quoi se compose ce liquide ?

Il faut savoir que le liquide de refroidissement se compose principalement d’eau, avec un pourcentage de plus de 50 %.
Voilà pourquoi, dans les cas d’urgence, certains conducteurs utilisent seulement de l’eau pour le remplacer temporairement.
Bien entendu, cette eau traitée est également mélangé à du mono-éthylène glycol, ainsi qu’à des additifs anti-corrosifs.

Cependant, depuis quelques temps maintenant, les liquides de refroidissement sans eau ont fait leur apparition. Leur utilisation est largement répandue car ils ont quelques particularités qui font que les automobilistes les préfèrent aux produits classiques. Effectivement, utiliser un liquide de refroidissement sans eau réduit énormément le risque de dépôts de calcaire et de tartre sur les pièces du moteur. Cela contribue donc à augmenter la durée de vie de ce dernier davantage et à le rendre plus résistant à l’usure.

Quand et comment changer ce liquide ?

Comment interpréter les voyants lié au liquide de refroidissement ?

Sur votre tableau de bord, vous trouverez deux voyants qui sont en rapport avec cet important produit.
Pour ce qui est du premier, vous saurez qu’il s’agit de celui du liquide de refroidissement grâce au symbole du radiateur avec des vagues qui se situe en dessous.
Vous devez absolument y prêter attention car c’est celui-ci qui vous indiquera le niveau du liquide. Si le niveau de ce dernier est bas, vous le saurez donc instantanément et vous aurez le temps de remplir le réservoir avant d’aller plus loin avec votre véhicule.

Un bouchon de liquide de refroidissement d'un moteur de voiture

Concernant le deuxième voyant, il est représenté en rouge, sous forme d’un thermomètre au-dessus de deux vagues. Son rôle est d’alerter le conducteur lorsque la température du liquide devient anormalement haute ou anormalement basse. Il est donc nécessaire d’y prêter attention car il est tout aussi important que le premier voyant.

Image par Daniel Reche

De quelle manière doit-on procéder pour le changer ?

Avec le temps, il est normal que les propriétés du liquide commencent à se détériorer. Pour cette raison, il est recommandé de le changer au moins tous les 3 ans, soit après avoir roulé environ 50000 km. Rassurez-vous, nul besoin d’être un mécanicien pour pouvoir purger votre liquide. Grâce aux explications que je vais vous fournir, ce sera un véritable jeu d’enfants pour vous.

Tout d’abord, assurez-vous bien que votre véhicule est garé dans un terrain plat et que votre moteur est éteint depuis au moins un quart d’heure. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux patienter car vous risquez fortement de vous brûler les doigts. D’ailleurs, dès que vous ouvrez le capot, vous reconnaîtrez le bouchon du réservoir de ce liquide par son logo indiquant le risque de brûlures.

Ensuite, sur cette même vase d’expansion affichant le logo, vous avez deux repères pour contrôler le niveau du liquide. Le premier se trouve être le minimum. Si le niveau du liquide est en dessous de celui-ci, vous devez immédiatement en ajouter dans le réservoir. Pour cela, je vous conseille d’utiliser un entonnoir pour éviter tout débordement. Veillez également à ne pas dépasser le niveau maximum, en surveillant le deuxième repère près du logo de ce liquide.

Juste après, desserrez petit à petit les purgeurs de façon à ce que l’air du circuit soit évacué. Par la suite, démarrez votre véhicule et laissez le moteur tourner pendant au moins 5 minutes pour éliminer le maximum d’air. Plus il y aura d’air évacué, plus le volume du liquide diminuera, ce qui veut dire que vous aurez à le compenser une seconde fois après avoir stoppé le moteur.

Pour évacuer encore une fois l’air, redémarrez votre voiture et laissez le moteur tourner comme précédemment, puis, complétez le liquide de nouveau. Une fois que vous aurez fini, prenez le temps de bien nettoyer le bouchon avant de refermer la vase d’expansion avec. Je vous conseille d’ailleurs de ne pas conduire votre voiture au moins le temps d’une demi journée, pour bien laisser refroidir le liquide.

Quel liquide de refroidissement choisir ?

Maintenant que vous savez quand et comment changer votre antigel, il est temps d’en apprendre un peu plus sur les différentes technologies disponibles sur le marché.

En premier lieu, on retrouve le liquide minéral.
On le classe dans une catégorie appelée IAT, diminutif de Inorganic Additive Technology. En effet, ce fût la toute première technologie d’antigels mise sur le marché. Aujourd’hui, elle n’est plus adaptée aux nouveaux modèles de moteurs mais je peux vous assurer qu’elle convient parfaitement aux anciennes voitures.

En second lieu, on retrouve la catégorie organique IOT, nommée également Organic Additive Technology. Ce sont les types de liquides les plus prisés et les plus connus, notamment pour leur côté écologique. Parmi ceux-ci, le fameux liquide de refroidissement G12 semble particulièrement séduire de par ses propriétés réfrigérantes et anti-corrosives.

Ces produits sont beaucoup plus adaptés aux exigences des nouveaux moteurs, surtout qu’ils sont miscibles avec plusieurs sortes de liquides. Enfin, d’un mélange entre les deux liquides précédents résultera ce que l’on appelle l’hybride, caractérisé par sa durée de vie qui est de 5 ans. Notez également que ces liquides peuvent avoir différentes couleurs. Vous pouvez donc avoir un liquide de refroidissement rose, jaune ou même bleu.

Où s’en procurer ?

Je vous conseille les sites classiques qui offre en plus la livraison gratuite :

Comment les différencier en fonction de leur couleur ?

Pour distinguer les différents types de liquides de refroidissement, les fabricants ont mis en place un système de couleurs. Au début, chaque grande marque avait une couleur précise. Cependant, au fil des années, ces couleurs se sont multipliées, ce qui rend la tâche compliquée pour les clients qui n’arrivent plus à se retrouver.

Pour vous simplifier la tâche, je vous conseille de consulter le carnet d’entretien de votre voiture car ce genre de détails y figure dans la plupart des cas. Toutefois, sachez quand même que deux principaux types de liquides sont généralement employés par les différentes marques.

Le premier est le type C qui regroupe les liquides d’origine minérale. On y rencontre tous les liquides de couleur verte et bleue.

Il y a également le type D/G où l’on retrouve des liquides de refroidissement roses, rouges ou jaunes. Ces derniers sont connus pour avoir une meilleure longévité que les types C. C’est le cas du liquide de refroidissement G12 par exemple.

Le G12 a été amélioré en G12+ puis G12++.
Finalement le G13 a été inventé car il propose un antigel composé de glycérine, qui pollue 11% de moins qu’une liquide composé de glycol tel que le G12.
Le G13 est le dernier né, en revanche il n’est pas compatible avec les anciens radiateurs tels que ceux réparés par soudure au plomb ou les véhicules très anciens.

Couleur
G11 Bleu / Vert
G12 Rouge
G12+ Rose
G12++ Rose
G13 Rouge léger / Violet

Avec la tableau ci-dessous, vous pouvez savoir si votre liquide peut être mélangé avec un autre.
Lors d’une vidange, il n’est pas possible de forcément mélanger les différents liquides.

Par exemple, si vous souhaitez changer, vous pouvez utiliser ce tableau pour le groupe VW, en partant de la première ligne qui représente le liquide actuellement dans votre moteur et la colonne de gauche qui représente le liquide que vous voulez ajouter.
Ainsi :

  • le G12 se mélange bien (miscible) avec le G12+, G12++ et le g13
  • le G11 se mélange bien avec le G11 (logique), le G12+, le G12++ ou le G13 mais pas avec le G12
Tableau comparatif entre le g11, g12 et le g13

Que faire en cas de fuite de liquide ?

Le contrôle du niveau de ce liquide doit se faire au moins toutes les 5 semaines, en prenant le mini et maxi du réservoir comme repères. Si vous voyez que ce niveau diminue constamment et de manière anormale, il y a de fortes chances que ce soit dû à une fuite.

Celle-ci peut également être détectée par une fumée blanche qui se dégage du pot d’échappement, par une odeur bizarre quand vous allumez le chauffage ou par des traces blanchâtres au niveau du radiateur.

Dans tous les cas, la perte de ce liquide peut avoir diverses causes. Le plus souvent, c’est le desserrage des durites ou d’un collier qui en est à l’origine. Toutefois, cela peut également être dû à un trou au niveau du radiateur. Dans le cas où il s’agit d’une légère fuite, ne vous inquiétez pas. Il existe maintenant un liquide qui est conçu spécialement pour stopper les fuites du radiateur. Il vous permettra de colmater les petits trous, en attendant de trouver une meilleure solution chez le mécanicien.

En revanche, s’il s’agit d’une fuite plus importante, je vous conseille de faire appel sur le champ à un professionnel si vous voulez éviter d’endommager votre moteur. Effectivement, il y a de fortes chances que vous ayez à remplacer votre radiateur. Pensez donc d’abord à demander un devis au garagiste.

Est-ce possible de le recycler ?

Le liquide de refroidissement contient deux substances hyper polluantes : le propylène glycol et l’éthylène glycol. Pas besoin d’être très engagé dans l’écologie pour en déduire qu’il est interdit de le jeter dans la nature ou dans les égouts.

Actuellement, on utilise, pour celui-ci, un mode de recyclage appelé ultra filtration fine.
Il consiste à traiter les liquides de refroidissement de manière à séparer les impuretés solides de la phase liquide. Cela est particulièrement intéressant puisque cette méthode n’engendre aucun déchet et respecte parfaitement l’environnement.

Conclusion

Ce liquide est donc indispensable pour pouvoir rouler tranquillement avec votre voiture. Il permet de protéger votre moteur et d’allonger sa durée de vie, tout en empêchant votre véhicule de surchauffer au beau milieu de la route. Connaître le rôle de celui-ci et la signification de l’allumage de ses voyants est donc primordial pour chaque conducteur.


Gruiq

Autodidacte passionné de mécanique auto et motos, j'ai débuté dans le but d'être autonome pour économiser de l'argent. J'ai pratiqué la moto en compétition en moto cross pendant une dizaine d'années puis sur piste depuis 2014 ce qui m'a poussé à démonter de nombreuses fois mes motos. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire, je serai ravi de vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.