fbpx

Le purgeur de frein et d’embrayage


Le savez-vous ? La purge du circuit de freinage et de l’embrayage doit se faire de manière régulière.
Pourquoi ? Car elle aide au bon fonctionnement de votre véhicule ou de votre deux roues. C’est également le gage d’une meilleure sécurité routière. En général, cette opération est réalisée par deux personnes et est généralement réalisée dans un garage.

Toutefois, avec le kit complet purgeur de frein et embrayage, vous avez la possibilité de faire cette maintenance chez vous sans aucune aide. Vous évitez ainsi les frais supplémentaires pour la vidange et l’entretien annuel.

Une fois le liquide changé, vous devriez constaté un meilleur mordant des freins et une pédale plus « dure » avec un meilleur répondant.
Sur ma Golf, le précédent propriétaire ne l’avait pas fait depuis 5 ans… une fois le liquide de frein changé, le freinage de la voiture était transformé par rapport au test réalisé lors de l’achat. 😉

À quoi cela sert le purgeur de frein ?

Cet appareil est conçu pour évacuer le liquide hydraulique sous pression d’un circuit de freinage lorsque ce dernier est en arrêt. Le liquide usagé est remplacé par un liquide neuf. Il est à noter que le purgeur de liquide de frein peut également être utilisé pour le circuit hydraulique d’embrayage. Il est bon de savoir qu’il existe aussi un purgeur de frein moto. Cette opération a généralement lieu tous les deux ans.

On distingue plusieurs sortes de purgeurs : le purgeur de frein manuel, le purgeur de frein électrique, le purgeur de frein automatique, le purgeur de frein pneumatique…
Qu’importe le modèle choisit, le principe est le même.

Pour entrer dans le vif du sujet, vous devez comprendre qu’avant de rouler, la voiture traverse plusieurs étapes. En premier lieu, elle doit fournir une combustion et brûler le carburant à une température élevée afin de générer de l’énergie. C’est la même chose pour le système de freinage : les plaquettes et les disques engendrent une forte chaleur lorsque vous souhaitez freiner. Ce mode de fonctionnement crée tout de même un phénomène de condensation.
Lorsque ce dernier touche les durites de freins, cela aura un impact négatif sur l’efficacité de ceux-ci. Si le liquide de frein subit une infiltration d’eau, la distance de votre freinage aura tendance à augmenter. Sur le long terme, la mécanique des freins se détériore, elle se bouche ; ce qui entraine un dysfonctionnement.
Verdict : la purge des freins est donc fortement préconisée pour supprimer l’humidité du liquide de freins.

Soyez attentif aux moindres détails.
Détectez les signes avant-coureurs qui annoncent une défaillance de votre véhicule : une pédale molle, une distance de freinage qui s’allonge, etc.
Même si vous êtes un bricoleur du dimanche, comme moi, je l’avoue, vous pouvez reconnaître ces avertisseurs lorsqu’ils se présentent.

Si jamais la purge de frein sur une moto est impossible ou la purge frein voiture vire au cauchemar, dirigez-vous vers un professionnel qualifié. 😉

Quel est son mode fonctionnement ?

Au début, j’ai eu un peu de mal avec cet outil, mais maintenant je suis devenu un vrai pro après deux pratiques. Je réussis à changer mon liquide de frein en un temps record et pourquoi pas vous ?
Cela peut sembler compliqué, mais vous y prendrez un malin plaisir à le faire, croyez-moi. En sus, vous n’avez pas à emmener votre véhicule chez le garagiste, les équipements et la notice d’emploi sont fournis. Il vous suffit de suivre à la lettre les consignes indiquées.

En général, le purgeur est compatible avec de nombreuses marques de voitures. Il s’adapte à tous les utilisateurs même s’ils sont néophytes dans le domaine.
Vous n’avez pas besoin d’investir dans deux appareils spécifiques en même temps. Certains modèles utilisent des embouts qui peuvent changer en fonction du véhicule. Son point fort est sa petite taille. Il peut se ranger facilement et n’est pas du tout encombrant. Certains modèles ont moins de 50 cm de hauteur avec 40 cm de côté.
Ils peuvent donc s’installer facilement sur l’étagère de votre garage.
D’autres modèles incluent une valisette qui renferme les accessoires afin d’éviter de les perdre entre deux utilisations.

Installation

Dans un premier temps, vous devez remplir le liquide de frein neuf. Celui-ci doit être conforme au modèle conseillé par le constructeur de votre véhicule.

Sous le capot se trouve le bouchon de l’orifice de remplissage de liquide de frein. Nul besoin de pince, dévissez-le à main nue.

Ensuite, vous vissez le bouchon du purgeur et vous y fixez le raccord universel qui est compatible avec toutes les marques et les modèles de voitures. Ne vous inquiétez pas de la largeur des valves de purges. Enfin, vous pouvez utiliser la pompe manuelle pour mettre le purgeur sous pression de 1,5 jusqu’à 3 Bars.
Cela varie en fonction de l’appareil que vous utilisez.

La purge des vis de purge des pivots

Chaque roue doit être purgée une à une.
Pour réaliser cette opération, vous devez :

  1. débuter par la roue qui est la plus éloignée du maître-cylindre. C’est la roue sise dans la partie arrière droite de la voiture
  2. démonter la roue
  3. installer la vis de purge sur l’arrière du pivot, le tout est ensuite relié à un tuyau flexible et un récipient
  4. vider le liquide de frein existant
  5. desserrer la vis de purge jusqu’à ce que le liquide soit évacué
  6. une fois que le liquide est clair et sans air comprimé (pas de bulles d’air), vous pouvez refermer la vis de purge
  7. continuer l’opération sur les autres roues en diagonale

Entre-temps, vous devez contrôler la pression du système de l’appareil de purge. Si celle-ci a tendance à baisser, vous devez pomper à nouveau pour la faire remonter.
Quand vous avez fini de purger tous les pneus, servez-vous de la soupape de décharge pour faire retomber la pression. Vous enlevez ensuite le raccord flexible sur le bouchon. Il vous suffit de dévisser le bouchon qui est fixé au réservoir de liquide de frein.

Enfin, dernière étape : vérifiez le niveau de liquide qui y est présent. Vous pouvez en ajouter, si besoin est (si celui-ci est incomplet).
Replacez le bouchon du réservoir à sa place, et le tour est joué.

Vidéo explicative réalisée par un passionné (en français) :

Vidéo dans un garage VW :

Purgeur de frein « pistolet »

Avec ce type de purgeurs, vous devez commencer par monter le réservoir, la durite et les embouts ainsi que l’indicateur de contrôle de pression. En même temps, vous mettez l’appareil sous pression.

Vous desserrez le bouchon du réservoir du liquide de frein, puis vous le désemplissez en pompant. Il vous suffit de le remplir avec du liquide neuf. Vous reliez ensuite l’adaptateur du purgeur à la vis de la purge de chaque pneu. Vous devez pomper à nouveau pour le vider. À chaque opération, une vérification du niveau de liquide neuf s’impose.

Pendant toute l’opération, la pression est maintenue via la pompe manuelle. Placez un récipient à proximité pour vider le réservoir une fois que ce dernier est plein.

Mes petits conseils

Dans l’usage de votre purgeur, voici quelques-uns des conseils qui vous seront bénéfiques :

  1. une fois l’opération terminée, démarrez votre véhicule et appuyez plusieurs fois sur la pédale de frein afin de vous assurer que celle-ci soit bien rigide.
  2. si jamais elle reste collée au plancher, vous avez encore de l’air dans le circuit de freinage. Cela signifie que le système a été mal purgé. Il vous est donc recommandé de renouveler l’opération.
  3. l’appareil de purge de frein doit être nettoyé après chaque utilisation. Cela se fait à l’aide d’un essuie-tout ou d’un chiffon sec. L’eau est incompatible avec le purgeur, surtout n’en utilisez pas.
  4. comme le liquide de frein est corrosif, n’en reversez pas sur la carrosserie de votre véhicule. Si par mégarde, il en coule sur la carrosserie, rincez tout de suite et abondamment avec de l’eau.
  5. votre ancien liquide de frein peut être recyclé dans un endroit dédié tel qu’un garage ou une station-service aux environs de votre logement.
  6. pour garantir votre sécurité au moment de l’opération, vous devez vous équiper avec des lunettes de protection.

Depuis les années 1990, l’ABS (système anti-blocage des roues) est installé dans les véhicules et il faut absolument purger le liquide sous pression.
C’est à dire qu’avec un système autonome qui génère de la pression au niveau du bocal du liquide de frein, vous n’aurez pas de problème.
En revanche, sur certains véhicules, le système ABS garde les électrovannes fermées ce qui vous empêche de vidanger entièrement le liquide : il reste dans la centrale de l’ABS.
Merci de vous reporter à la notice du véhicule pour savoir comment faire (logiciel de diagnostique propre à chaque marque).

L’ancienne méthode, sur les véhicules sans ABS, avec une deuxième personne qui actionne la pédale de frein pendant que vous ouvrez la vis de purge après chaque pression fonctionne également.

Quel purgeur de frein acheter ?

Le STARKIT PERFORMANCE purge de frein et d’embrayage 3 litres.

Ce purgeur de frein automatique dispose d’un raccord universel, d’un adaptateur multi-marque et d’un collecteur pour le liquide de frein qui ne sert plus. Facile à utiliser, il est performant sur les systèmes de freins usuels, sur les systèmes de freinage anglais et sur ABS. Il est idéal pour purger les circuits hydrauliques frein et embrayage.

Le Draper 71205 Kit de purge pour freins est de type « pistolet »

Celui-ci est simple d’utilisation et utilisable sur de nombreux modèles de voitures. Il vous suffit de changer l’embout et le voilà prêt. La purge se fait de manière classique. Grâce au tuyau transparent, vous avez la possibilité de vérifier que la couleur du liquide qui s’écoule est claire. Il récolte le liquide purgé dans son réservoir et chasse l’air. Il ne nécessite pas de bouchon de réservoir spécifique.

Plusieurs modèles sont disponibles à savoir : le purgeur de frein manuel, le purgeur de frein electrique, le purgeur de frein automatique, le purgeur de frein pneumatique. La plupart de ces modèles sont multiusages et fonctionnent sur plusieurs marques de véhicules. Avant de choisir votre purgeur, vous devez revoir sa compatibilité avec votre marque de voiture.

Optez pour des purgeurs à haute précision, quitte à investir un peu plus. Les modèles les plus récents proposent des fonctionnalités innovantes et performantes. Polyvalent, votre purgeur doit l’être. Ils doivent être faciles à manipuler, même par les mécaniciens du dimanche. Et le prix doit être considéré, mais il ne doit pas être le critère de base.

Et en ce qui concerne les inconvénients ?

Les purgeurs de frein automatiques n’ont pas d’inconvénient majeur !

La seule vigilance que je note est de bien vérifier, en lisant la notice, comment bien vidanger le liquide de frein contenu dans la centrale ABS.

Pour le reste, n’hésitez pas à purger ce liquide. Il prendra forcément de l’humidité et vous perdrez en capacité de freinage.
Je suis certain que vous avez noté une différence après une purge, non ? 🙂

Conclusion

La purge du circuit de freinage et d’embrayage ne doit pas être prise à la légère puisqu’elle est garante de votre sécurité et celle de vos proches. Pour vous procurer le modèle qui répond à vos besoins, n’hésitez pas à consulter les sites marchands et les boutiques physiques spécialisées en automobile. Certaines grandes surfaces en commercialisent également, tant leur efficacité et leur avantage ne sont plus à démontrer.


Gruiq

Autodidacte passionné de mécanique auto et motos, j'ai débuté dans le but d'être autonome pour économiser de l'argent. J'ai pratiqué la moto en compétition en moto cross pendant une dizaine d'années puis sur piste depuis 2014 ce qui m'a poussé à démonter de nombreuses fois mes motos. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire, je serai ravi de vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.