fbpx

Qui est AkramJunior ?


Voiture de luxe ou de sport, Akram Ojjeh Junior vit sa passion quotidiennement en faisant des vidéos sur sa chaine YouTube sur sa panoplie d’automobiles.
Il s’agit de l’un des plus importants influenceurs d’automobiles en France tel que GMK ou POG, avec des centaines de milliers de visites sur ses vidéos.

Laissez-moi donc vous faire découvrir cette célébrité avec toutes ses passions !

Qui est Akram Junior ?

Akram a vu le jour pour la première fois le 06 novembre 1986, sur la voie 11 places des États-Unis, à Paris. Cet endroit est d’ailleurs connu maintenant comme étant le musée de Baccarat, une entreprise spécialisée dans la manufacture de cristal.

Dès son jeune âge, celui-ci a vécu luxueusement dans sa maison de naissance, entre piscines, sauna, jacuzzi, cinéma, et j’en passe. Il a été élevé par sa mère, avec l’assistance de sa nourrice qui avait des origines maghrébines, plus exactement marocaines. Il affirme aussi avoir passé une enfance assez ordinaire, puisque c’était un enfant solitaire par choix.

D’ailleurs, il passe toujours son temps avec ses mêmes amis d’enfance. La famille Ojjeh a quitté sa demeure après le décès du père Akram Ojjeh en 1991, à la suite d’une complication d’un diabète. Ils ont habité dans plusieurs endroits à Paris.

Akram Junior a donc fait sa scolarité dans divers établissements, notamment à l’école catholique Gerson, à l’école active bilingue et dans les écoles privées Cours Beauséjour, Cours Fides et Cours Carnot. Titulaire d’un bac ES, il a poursuivi ses études en géopolitique, économie sociale, histoire sur la seconde guerre mondiale et philosophie. Il était supposé faire une école de commerce, mais son projet n’a pas abouti car il semble y a renoncé pour des raisons familiales.

Akram déclare également qu’il tient énormément à sa famille et à sa religion. Malgré son argent, il n’a pas sombré dans l’alcool, ni dans la drogue et il en est très fier. 🙂

Certaines voitures issues de sa chaine sont modifiées électroniquement pour augmenter les chevaux du moteur.

Autobiographie d'Akram

D’où vient la fortune de Akram Ojjeh Junior ?

Comme vous le savez, Akram Junior vient d’une famille fortunée d’origine syrienne. Son père était un homme d’affaires syro-saoudien, fondateur du Groupe TAG (Techniques d’avant-gardes) en 1977 au Luxembourg. Avant de faire fortune, Akram Ojjeh a enchaîné plusieurs petits boulots. Il a déjà été maître-nageur à Nice et même professeur d’éducation physique. Il s’est aussi lancé dans l’import-export de produits cosmétiques français envers l’Arabie Saoudite.

Après s’être fait un nom, son business s’est élargi, ce qui lui a permis de devenir conseiller du ministre de défense saoudien. Il joua le rôle d’intermédiaire dans les marchés d’armement entre son pays et la France. Ensuite, il a eu ses trois enfants avec sa première épouse Irène Gras, une sportive rencontrée à Montpellier.

La mère de Akram, âgée de 60 ans, est une femme d’affaires et une mécène de nationalité syrienne. Elle est la fille de l’ancien ministre de la défense syrienne, appelé Moustapha Tlass. En 1978, elle épousa Akram Ojjeh à l’âge de 18 ans. Le couple eut alors Akram Ojjeh junior. Actuellement elle gère l’entreprise TAG et l’écurie Formule 1 McLaren, avec le fils aîné de son défunt époux, Mansour Ojjeh.

Akram Ojjeh Junior s’est alors servi de la fortune familiale pour monter et investir dans de nombreuses boîtes. Ses revenus sont générés d’un investissement dans une entreprise de construction à l’étranger, de sa boite Summer Logistic qui se charge du transport de voitures de luxe à travers l’Europe, mais aussi de sa boîte espagnole qui fabrique des gilets réfléchissants pour les motards.

Métier de Akram Junior ?

Je ne vous apprends rien, Akram Ojjeh Junior n’a pas besoin de travailler grâce à tous ses investissements. Cela dit, à l’âge de 20 ans, il avait déjà un travail de nuit dans une grosse boîte d’audiovisuel qui existe toujours, ce qui l’a poussé à développer une passion dans ce domaine. Il a aussi travaillé quelque temps dans une chaîne de télévision en tant que chroniqueur automobile et animateur radio.

Enfin, il a réussi à faire le buzz en se lançant sur Dailymotion en 2007.

Akram Junior est-il fan des réseaux sociaux ?

Ce jeune YouTubeur est actuellement considérée comme étant l’un des plus importants influenceurs d’automobile français. En effet, accompagné par son ami Alex depuis 2014, sa chaîne YouTube a maintenant presque 600.000 abonnés, avec 200 millions de vus sur quelques vidéos. Il dispose aussi de plus de 400.000 followers sur son compte Instagram.

La vidéo sur sa chaine qui dépasse les 3 millions de vues !

De plus, les voitures font partie de son quotidien depuis son jeune âge, puisque l’entreprise TAG fondée par son père est actionnaire chez McLaren. Sa première voiture fut d’ailleurs une Twingo Kenzo Edition.

Il faisait aussi beaucoup d’achats et de ventes de voitures avec ses amis, ce qu’il lui a permis de devenir un vrai pro dans ce domaine. Par ailleurs, lors d’une interview chez M6, il a même affirmé qu’il dépensait jusqu’à 800 euros par semaine, rien que pour le carburant.

Quelques anecdotes

Croyez-moi, cela ne doit pas du tout être facile de passer inaperçu lorsque l’on est Akram Junior. Celui-ci raconte même, de temps en temps, ses petites histoires de la vie quotidienne sur Snapchat. J’ai donc pensé à vous présenter quelques unes de ses anecdotes que j’ai pu récolter sur les réseaux sociaux.

Quand il était jeune, c’était un vrai pyromane. En effet, celui-ci avait tendance à brûler ses jouets, en utilisant de l’alcool à 90 degrés. Il aurait d’ailleurs été suivi par trois différents psychologues pendant quelques temps.

Il dit aussi avoir été un enfant très turbulent à l’école, mais qu’il arrivait quand même à obtenir des résultats assez corrects.

Il aurait aussi été kidnappé par un groupe de jeunes d’Asnières qui l’auraient pris pour l’un de leurs amis.

Enfin, en juillet 2019, il a offert une nouvelle voiture au propriétaire d’une Scénic qui aurait été percuté par la Batmobile de Sébastien Delanney.


Gruiq

Autodidacte passionné de mécanique auto et motos, j'ai débuté dans le but d'être autonome pour économiser de l'argent. J'ai pratiqué la moto en compétition en moto cross pendant une dizaine d'années puis sur piste depuis 2014 ce qui m'a poussé à démonter de nombreuses fois mes motos. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire, je serai ravi de vous aider.

Une pensée sur “Qui est AkramJunior ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.